2007 juin

 

La Biennale de Venise

 

pensa con i sensi penser avec les sens senti con la mente sentir avec l'esprit

 

...souvenir de la la biennale de Venise...

 

Il faut bien quatre jours pour découvrir la 52e Biennale de Venise 2007, réalisée par l'américain Robert Storr. Les Giardini, la Corderie, les pavillons disséminés dans la ville...

...et puis la Fondation Pinault au Palazzo Grassi.

Sophie Calle au Pavillon Français... Buren en excellent maître d'ouvrage : un accrochage parfait. A lire l'édito d'André Rouillé "Insaisissable, la mort".

Prenez soin de vous comme ces artistes qui prennent soin de nous : le public. La petite histoire de Sophie est devenue un catalogue non exhaustif de démonstration people de la mondialisation, sur le mode French Touch atypique... Il lui envoie une lettre de rupture : elle en fait toute une histoire, elle décide de livrer la missive à une bonne centaine d'autres femmes et le "tout" est, à mon humble avis, assez bien consumé ou consommé, dans la réponse de son amie Florence Aubenas de Libération. Ne la ratez surtout pas, elle commence un peu comme ça : l'information en question n'a tué personne...


à voir : Kosuth à San Lazzaro, et Beuys à San Pietro

 

 

Une belle découverte personnelle sur l'île de Burano : la Trattoria Da Romano

Je vous conseille ce magnifique restaurant sur la place principale, où l'on déguste les spécialités vénitiennes : les sardines, le risotto à l'encre de seiche etc. Ici, on cuisine au feu de bois, on prépare de petits crabes de la lagune en friture. C'est un des rares restaurants à cuisiner les go, petits poissons fort délicieux que l'on prépare en risotto, car ils ont énormément d'arêtes. Sur le grill anguilles et soles cuisent doucement. Chaque année, l'établissement offre la traditionnelle soirée "après régates" et devient un lieu de rendez-vous fort animé. Bien mieux que toutes les terrasses huppées des beaux quartiers de Venise, loin du bruit et de la foule, vous dégusterez l'apéritif préféré des vénitiens : le Spritz Aperol. Dans la salle se côtoient lustres en verre de Murano et tableaux de tous genres, témoins des passages de Matisse et Le Corbusier entre autres...