été 2004

Recherche de sites sur le territoire départemental du Cher

   

   

 

Projet de dynamisation du patrimoine architectural du Cher, proposé aux élus concernés du Conseil Général, Culture et Aménagement du territoire

Concept général : Animation culturelle de qualité en milieu rural, spécialité Art contemporain
Intérêts social, touristique, économique, éducatif, emploi-formation, partenariats...

Établir un maillage géographique sur le département en collaboration avec les communes qui souhaitent recevoir la création contemporaine sur leur territoire.
Organiser des événements spécifiques à chaque lieu (expositions, résidences, événements) en relation permanente avec les collectivités..
Mettre en relation la population locale avec l’artiste et son travail (interactivité).
Développer les interventions d’artistes dans le milieu scolaire (primaire et secondaire).
Accueillir les différents publics, les informer, les guider et les fidéliser.

Rechercher les lieux possibles
(prise de contact avec M. Bardin, maire de St-Georges-sur-Moulon)
Trouver des sites à mettre en valeur (patrimoine bâti historique ou pas)

Les activités Art contemporain

les expositions
peuvent se monter dans tous types de bâtiment (un lieu : un artiste)
elles nécessitent une logistique spécifique et une main d’œuvre adaptée
(les étudiants de l’ENSA peuvent travailler en workshop)
les pièces montrées peuvent être empruntées aux collections publiques ou produites pour le site

les résidences d’artistes
peuvent être établies de manière provisoire ou pérenne dans des ateliers-logements adaptés
elles nécessitent un minimum de matériel mis à la disposition des artistes par les communes
elles doivent être accompagnées de bourses
et choisies sur projets

les événements
sont à caractère ponctuel (journées, soirées, rencontres, débats, conférences...)
la thématique générale : l’Art contemporain se déplace (en situation rurale)

Un calendrier, des parcours doivent être mis en place

Les partenaires
Les communes, les communautés de communes, d’agglomération, les pays
Le Conseil Régional
Le Ministère de la Culture, la DAP, la DRAC Centre
L’école nationale supérieure d’art de Bourges
Les collections d’art contemporain nationale et régionales
Les collections particulières, les galeries privées
Les associations culturelles de proximité
Les entreprises du département


Liste des sites visités et suceptibles d'être rénovés pour des projets à caractère culturels permanents ou ponctuels

Bourges, à voir le site du GIAT, zone du Guerry
Bourges, la Halle au blé, bâtiment symétrique à la maison du gardien
Bourges, Conseil général, Place Marcel Plaisant, centre ville
Bourges, Hôpital Militaire, rue Ranchot, fermé depuis 1997, CG 18

Osmoy, Orphelinat, À environ 5 km de Bourges, direction Nevers, Immense bâtiment bientôt désafecté

Vierzon, Auditorium, Pavillon Art Déco, Square Beaufrère, centre ville, Les jardins de l’Abbaye, occupant l’extrémité ouest de la presqu’île formée par le confluant de la rivière l’Yèvre et le Canal de Berry, sont créés à la suite d’un concours initié en 1927.Il devait doté la ville d’un monument aux morts, élevé à la mémoire des victimes de la première guerre mondiale. Le concours est remporté par l’architecte Eugène-Henri Karcher qui réalisa ces jardins de février 1932 à avril 1935, à travers une œuvre à la fois sculpturale et paysagère, centrée autour du monument aux morts. De style Art-Déco, ils prennent en compte l’eau (omniprésente sur le site), la végétation disciplinée entrant dans la constitution d’un nouveau style de jardin dit “cubiste”, le ciment armé, considéré comme le matériau d’avant-garde, la ferronnerie et la céramique de production locale, et enfin l’électricité dont l’utilisation était une nouveauté pour l’illumination d’un jardin. Le projet de rénovation, soutenu par le Ministère de la Culture, DRAC région Centre et les Monuments Historiques, a pour but dans une première tranche de travaux, la restauration des parties les plus dégradées, correspondant à la zone du bassin et des deux grilles symétriques situées de part et d’autre.
Elle est aujourd’hui effectuée.
La deuxième tranche à venir portera sur la restauration de l’exèdre et des murs donnant sur le canal du Berry et sur l’Yèvre.
Elle est prévue pour le second trimestre 2004. Le pavillon à l’entrée du jardin est en très mauvais état général. Il est constitué d’un corps principal et de deux ailes dont une à colonnade à cheval sur un petit canal et dans laquelle se situe d’anciens lavoirs.
Les façades et les portes de style Art-Déco, en verrerie et ferronnerie d’art sont très endommagées.
L’avancée du bâtiment sur la presqu’île est composée d’une petite hémisphère en creux type “scène ouverte” d’un Théâtre de verdure.
Il reste à savoir si et quand serait prévue la rénovation de ce pavillon, très bel ouvrage architectural.

Saint-Florent-sur-Cher, à 14 km de Bourges, direction Châteauroux, bâtiment administratif récent et désaffecté
société Oxford Automotive, 2 niveaux, très bon état général, centre ville

Rosières, à 17 km de Bourges, 2 ensembles de bâtiments dont un Place Léon Dupuis, maisons d’ouvriers à restaurer
Rosières, Hôtel Bon Accueil (À voir)

Charost, à 24 km de Bourges, direction Châteauroux, ancien moulin désaffecté, 3 niveaux, centre village

Berry-Bouy, près de Mehun-sur-Yèvre, le dortoir de la Maison d’éducation, chemin de Fontillet, La Colonie
ré-affectation en habitations sur une partie de l’ensemble bâti, reste la cour et le dortoir

Foëcy, à environ 20 km de Bourges, direction Vierzon, La Tuilerie, bâtiment industriel désaffecté, en très mauvais état

Méry-ès-Bois, Abbaye de Loroy, à environ 25 km de Bourges, direction Paris
immense bâtiment en bon état général, 3 niveaux, propriété privée ?
à 2 km du village, route d’Ivoy-le-pré, à gauche en sortant de la forêt Domaniale de Saint-Palais

Presly, à environ 35 km de Bourges, direction Paris, école libre de l’Angelus, ancienne école de Presly, à 2 km du village, direction Méry-ès-Bois, propriété privée ? (Presse et Vis Zerbib)
seule l’aile gauche du bâtiment est habitée, le reste est abandonné

Grossouvre, à environ 50 km de Bourges, entre Sancoins et La Guerche, Les Galeries, immeuble ouvrier d'architecture atypique en bordure de village, le bâtiment semble abandonné, en très mauvais état, 2 niveaux d’appartements (12) plus un rez de chaussée aménagé en caves

Veaugues, ancienne gare traditionnelle désaffectée, petite, 2 niveaux, (À revoir)

 

Conseil général du Cher